Espace culturel ASHUKAN

En raison de la pandémie, les Productions Feux sacrés ont dû prendre la décision de fermer leur lieu de diffusion dans le Vieux-Montréal. 

Suivez-nous pour connaître la date et le lieu de la réouverture de l’Espace culturel Ashukan en 2022, dans le Vieux-Montréal.

Procurez-vous des œuvres originales et d’autres pièces d’artisanat authentique, qui respectent les principes du commerce équitable. Visitez notre boutique en ligne.

La Boutique en ligne

La boutique virtuelle des Productions Feux sacrés permet à nos artistes d’accroître leur visibilité en accédant, en ligne, à un auditoire sans frontière.

Découvrez une grande variété d’œuvres et de pièces d’artisanat authentiques autochtones ici.

La production d'événements

Les Productions Feux Sacrés se donnent tous les moyens nécessaires et disponibles afin de faire rayonner les artistes et l’art autochtone. C’est pourquoi, selon le moment et les opportunités qui se présentent à nous, nous organisons plusieurs événements annuellement.

Des exemples d’événements passés

  • L’événement annuel Rendez-Vous des Arts Métissés (RVAM)
  • Lancement de la pièce de monnaie de Tim Whiskeychan en collaboration avec la monnaie royale canadienne (Ottawa, 25 novembre 2014)
  • Soirée spectacle de Cris Derksen et Kristi Lane Sinclair, dans le cadre de la Red Ride Tour, au Café Aléatoire dans Griffintown (30 mai 2014)
  • Spectacle de Béatrice Deer et David Maracle à l’Auberge Handfield, dans le cadre des Rendez-Vous des Arts Métissés (les 20 et 21 juin 2014)
  • Vernissage de Tanya Mesher Jones au Café Aléatoire (mai 2014)
  • Lancement du livre Innu Nikamu, de Véronique Audet, dans les locaux de l’Espace Culturel 11 Nations (décembre 2012)

Le projet d'économie sociale

L’ACCÈS AU MARCHÉ AUTOCHTONE DE L’ART POUR LES ARTISTES AUTOCHTONES

Les Productions Feux Sacrés agissent dans une vision élargie pour le développement personnel, artistique, social et économique des artistes autochtones afin que leur art soit présent et vivant au cœur de Montréal, centre urbain majeur du marché de l’art.

Nous accompagnons les artistes autochtones dans une perspective de continuité, du soutien en fonction de leur étape de cheminement de carrière jusqu’au développement d’opportunités pour qu’ils puissent être vus et être entendus, bref, présents et aptes à vivre de leur pratique artistique et afin de développer, collectivement, une économie culturelle qui assure le rayonnement de leur art et de leur culture.

4 VOLETS DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT DE L’ART ET DES ARTISTES AUTOCHTONES D’AUJOURD’HUI

Les obstacles rencontrés par les artistes autochtones

Les artistes autochtones ont un revenu moyen particulièrement faible (15 900 $), soit un écart de 39 % en comparaison aux autres travailleurs autochtones de la population au Canada (25 900 $).

PLUSIEURS OBSTACLES CONTRIBUENT À CETTE SITUATION :

Éloignement/isolement, conditions de vie difficiles et difficultés personnelles
L’éloignement, les conditions de vie difficiles ainsi que des difficultés personnelles et d’adaptation, tant dans les régions éloignées que pour ceux qui tentent de s’intégrer à la vie des grands centres urbains, tous ces facteurs contribuent de façon importante à diminuer leurs chances de développer, à court terme, les conditions propices à leur réussite.

Méconnaissance des attentes ou des mécanismes/programmes pour se développer sur un marché de l’art urbain majeur
Tant dans les régions éloignées que dans les grands centres urbains, un certain nombre d’artistes autochtones ne connaissent pas les attentes ou ne sont pas toujours familiers avec l’ensemble des mécanismes/programmes disponibles pour qu’ils puissent être soutenus dans leur démarche pour intégrer le marché de l’art urbain majeur et compétitif.

Difficulté à obtenir du soutien en tant qu’artiste
Bon nombre d’artistes autochtones ne sont pas reconnus en tant qu’artistes ou ne peuvent obtenir de financement dans le cadre des programmes de soutien existants. Le soutien et l’ampleur de ce soutien demeurent limités et difficiles d’accès pour le plus grand nombre.

Difficulté des artistes à se faire connaître : visibilité, promotion, lieu de vente et distribution
Tant pour les artistes en régions que ceux qui intègrent les villes, les occasions de se faire connaître sont limitées. Les coûts de transport, du matériel, les réseaux de distribution et l’accès limité à ces réseaux pour la mise en marché s’ajoutent aux autres obstacles.

L’ÉCONOMIE SOCIALE

Découvrez comment nous aider à soutenir les artistes autochtones.